DIGITAL

50A vous livre ses conseils pour réussir votre testing-targeting !

Vous souhaitez proposer un contenu ciblé et personnalisé à vos clients mais vous avez besoin de conseils ? Nous vous proposons de découvrir nos astuces pour stimuler la fidélisation et la conversion via le testing-targeting qui est une méthode data-driven.

Aujourd’hui les études montrent que 41% des consommateurs sont susceptibles de mettre fin à leur relation avec une marque si elle ne leur propose pas des contenus ciblés et personnalisés. Les entreprises sont donc amenées à réinventer sans cesse la relation client et en partie via ses contenus.

La méthode du testing-targeting se compose de deux phases comme son nom l’indique, la phase de test et la phase de ciblage. L’addition de ces deux phases va vous permettre de proposer un contenu conforme aux attentes de vos clients.

À savoir que différents outils sont à votre disposition pour mettre en place cette méthode comme Adobe Target, Kameleoon, Optimizely, etc…

Pour mettre en place une stratégie de qualité, il vous faudra avoir une idée claire de la manière dont vous allez exploiter vos données (Découvrez la vidéo : Du Big Data au Smart Data). Il vous faudra également connaître votre indicateur de réussite, vos objectifs finaux, votre potentiel de conversion, etc. Ce n’est qu’à cette condition que votre stratégie de test&target sera pertinente.

Phase de test

La première phase du processus consiste à tester toutes les pages de votre site qui génèrent un trafic important parmi les segments cibles. Ces pages devront être reliées à votre but de conversion c’est-à-dire inclues dans le processus d’achat (page : finaliser la commande) ou de génération de pistes (page : envoyer la demande). Les pages qui se trouvent à la fin de l’entonnoir (Ex : Accueil > Produit > Panier > Achat..) sont plus qualifiées et représentent donc un taux plus élevé de conversion si la cible est correctement déterminée.

testing-targeting, processus, entonnoir, cible, achat, actions, graphiqueSource : Adobe

Pour identifier les « bonnes » pages à tester, il vous faudra vous poser différentes questions telles que : combien de visites uniques par jour la page génère-t-elle ? À combien s’élève le taux de conversion de la page ?

Une fois les pages identifiées et testées vous pourrez les personnaliser en fonction des vos différents segments et des résultats obtenus. Vous pouvez par exemple mettre en place des bannières dynamiques. Ce moyen va vous permettre de segmenter le trafic entre visiteurs réguliers et visiteurs uniques. Vous pourrez alors leur proposer des bannières adaptées en fonction de leurs attentes. Ces bannières engendreront un intérêt et à fortiori un acte de fidélisation. Si vous décidez d’utiliser ce moyen vous devez savoir que : les visiteurs réguliers sont plus sensibles à un contenu ciblé en fonction de leurs précédents achats tandis que les visiteurs uniques sont plus sensibles aux meilleures ventes, aux nouveaux produits, etc.

Un contenu = une cible.

Afin de vous donner toutes les chances pour réussir, vous pouvez mettre en place un test multi varié (Découvrez l’article de Optimzely sur le sujet.) car cela va vous permettre d’approfondir au maximum votre stratégie de ciblage. D’après une étude, chaque test présente environ 25% de chances d’améliorer le taux de conversion, 25% de le dégrader et 50% de ne pas le modifier. Plus vous testerez de recettes, plus vous aurez de chance de trouver au sein de tous les éléments, des éléments pertinents et combinables qui permettront de trouver la recette gagnante. Afin de maximiser vos chances de conversion vous pouvez aussi comparer différentes recettes récoltées dans le cadre de différents tests. Cette technique va vous amener à redéfinir et réorienter la stratégie d’optimisation de l’ensemble de votre entreprise.

Notre conseil : N’oubliez pas de favoriser des contenus alternatifs (changer un bouton de couleur, déplacer une catégorie de place..) car ces contenus vont vous permettre de mettre en place différentes petites choses très rapidement et ainsi maximiser vos chances de trouver la recette gagnante. En résumé, sortez des sentiers battus et faites prendre quelques risques à votre entreprise, bien souvent cela se révèle payant.

Phase de ciblage

Pour entrer dans la phase de ciblage, il ne va pas falloir sous estimer le budget alloué au ciblage et à l’optimisation. D’après une étude d’Adobe les entreprises dépensent en moyenne 92cent pour acquérir un visiteur mais seulement 1cent pour lui fournir un contenu ciblé et optimisé. Les résultats de l’étude ont montrés que des initiatives d’optimisation même si elles sont petites, peuvent générer une augmentation à deux chiffres du taux de conversion. Alors ne négligez pas votre cible.

Votre Test n’aura d’utilité que si vous avez établi de bons segments. En effet il faudra que vous définissiez des segments dont le ciblage présente un réel intérêt et que chacun d’entre eux soit accessible, différentiel, exploitable, mesurable et substantiel. L’utilisation d’un processus planifié et méthodique de ciblage vous sera très utile car il va vous permettre de développer un contenu pertinent et de grande qualité en fonction des besoins de chaque visiteur.

Les segments devront être élaborés en fonction de plusieurs variables fondamentales :

–          Comportementales

–          Référentielles

–          Temporelles

–          Hors ligne

–          Environnementales

testing-targeting, variables, comportementales, segments, cibles, achat, conversion

Source : Adobe

Prenez en considération tous vos segments. Les petits comme les grands. Les petits segments ne doivent pas être ignorés car ils peuvent générer de gros profits. Les visiteurs réguliers ne représentent peut être que 8% des visiteurs mais ils peuvent générer plus de 41% des recettes.

Pour cibler un visiteur il vous faudra également identifier l’appareil dont il se sert pour se rendre sur votre site. L’identification du terminal va vous permettre de répondre au mieux aux besoins de vos clients en fonction de leur expérience utilisateur (Smartphone, tablette, ordinateur…)

testing-targeting, achat, terminal, tablette, smartphone, ordinateur, pourcentages, graphique

Source : Adobe

Les conseils que nous venons d’exposer sont un début de piste mais votre stratégie de test&target va totalement dépendre des besoins de votre entreprise et de vos cibles. Nos conseils sont généralisables et applicables à toutes les entreprises mais bien évidemment certains d’entre eux peuvent être plus adaptés à certains besoins. C’est à vous, en fonction de vos besoins, de déterminer les éléments qui auront le meilleur potentiel pour susciter la fidélisation, la conversion et votre réussite financière. À vous de jouer !

Pour plus de conseils n’hésitez pas à nous contacter.


Pour aller plus loin : 

– Les conseils d’Adobe pour un bon testing & targeting

La definition de l’A/B Testing

La définition du data-driven

You Might Also Like

Pas de Commentaire

Répondre