Browsing Tag

reseau social

DIGITAL

50A présente les chiffres clés des médias sociaux en 2012

A l’heure où les réseaux sociaux vont vite .. très vite .. 50A vous propose une mise à jour animée sur les grands chiffres des Médias Sociaux en  2012.

Nous sommes entrés dans une ère sociale et créative, les réseaux sociaux fleurissent comme les roses au printemps. Facebook et ses amis, Twitter et ses followers, Pinterest et ses tableaux, LinkedIn et ses contacts pro, Instagr.am et ses photos, … chaque spécificité mérite qu’on s’y attarde et qu’on lui dédie un espace communautaire.

C’est dans cette optique que nous avons pensé notre Social Motion 2012 :

 

50A Social Motion 2012 from agence 50A on Vimeo.

 

Pour récapituler ces chiffres, commençons par le grand Internet avec ses 2,1 milliards d’utilisateurs dont 476 millions en Europe.

Concentrons-nous maintenant sur la France. 77% des internautes français vont quotidiennement sur les réseaux sociaux .. Autant dire que les réseaux sociaux sont aujourd’hui des places communautaires très convoitées par les entreprises car le monde se tourne beaucoup plus vers Internet et ses réseaux sociaux que vers notre très chère télévision. Nous le savons bien aujourd’hui et les 900 millions d’utilisateurs Facebook ne vont pas nous contredire.

Facebook, parlons-en .. 57% de femmes et autres fans de Justin Bieber contre 43% d’hommes ou amateur de tunning. Cliché … ou presque, Facebook regroupe assez de monde pour que tous les internautes trouvent leur bonheur. La course aux communautés est bel et bien lancée, entreprises et particuliers jouent sur le même terrain de jeu et suivent consciencieusement la philosophie du « jaime ».

Parallèlement à cette progression fulgurante des réseaux sociaux a suivi tout naturellement celle des images. Comme le dit si bien le proverbe : « mieux vaut une belle image qu’une longue publication« . Il n’est donc pas étonnant de recenser 250 M de photos uploadées chaque jour sur Facebook, 300 M sur Flickr et 2 M sur Instagr.am .. de quoi changer son papier peint plusieurs fois par jour (représentation assez imagée je l’avoue).

Mais ce n’est pas pour autant que nos belles communautés d’internautes n’ont plus rien à dire. 600 millions de statuts sont postés chaque jour sur Facebook contre 175 millions de tweets quotidiens sur Twitter ! (oui .. je vous vois venir .. on pourrait aussi en faire un papier peint).

Twitter compte 465 millions de comptes dans le monde dont 8% dont français.

Attendez une seconde … Tiens, savez-vous ce qui se passe en une seconde ?

En une seconde sont créés 11 comptes Twitter, 2 comptes LinkedIn, 8 comptes Google+, et autant de comptes Facebook !

Attendez deux secondes … Tiens, savez-vous ce qui se passe en deux secondes ?

Oui .. j’imagine que vous savez multiplier par deux ;)

Abordons maintenant Google+, nouveau venu dans le monde des réseaux sociaux, lancé en juin 2011 et propulsé par le géant Google. Il comptabilise aujourd’hui 90 millions d’inscrits dont, tenez vous bien, 12% sont français ! (soit plus de 10 millions de membres, en grande partie des hommes : 67%). Google+ n’a pas encore trouvé une place de choix dans le monde des réseaux sociaux, enfant hybride, entre Facebook et Twitter, cachant d’autres secrets qui lui permettront sans doute de tirer son épingle du jeu dans les années à venir.

LinkedIn n’a pas à rougir avec ses 34 millions de membres uniquement en Europe, qui font de lui le 36ème site le plus visité au monde. Cette progression lui a également permis de passer de 500 employés en 2010 à 2116 employés en 2012.

De son côté Viadeo, autre réseau social professionnel rassemble plus de 45 millions d’utilisateurs (75% salariés, 15% entrepreneurs).

Ah, changeons de sujet, nous avons de la visite .. et justement, en parlant de visite, le top 3 des sites les plus visités dans le monde dans l’ordre est sans suspens : Google, Facebook et Youtube. Ce dernier recueille 2 Milliards de vues par jour ! (soit 10% du trafic du net). 

De son côté, Pinterest comptabilise 11 millions de visites par semaine avec plus de 10 millions de membres. Il n’est pas étonnant de voir ce réseau social exploser, lui qui s’appuie principalement sur l’image. Il est intéressant de noter que 1 utilisateur de Facebook sur 5 est inscrit sur Pinterest. Et écoutez bien, ce réseau social génère plus de trafic sur vos sites que Youtube, Google+ et LinkedIn réunis.

Les réseaux sociaux existent aussi au format poche. 350 millions de mobinautes dans le monde ont Facebook et on pouvait compter en 2011 2 milliards de check-in sur Foursquare effectués par ses 20 millions d’utilisateurs (si vous êtes perdu, Foursquare vous dira où vous êtes). De nombreuses connexions existent entre les différents réseaux sociaux comme le partage de données de Foursquare sur Facebook (570 000 par jour).

7.5 millions d’internautes accèdent aux réseaux sociaux via leur mobile et en 2014, les internautes utilisant des smartphones et tablettes seront plus nombreux que les utilisateurs de PC.

72 % des internautes français veulent une relation privilégiée avec les marques sur les réseaux sociaux. C’est pour cette raison que les marques s’humanisent de plus en plus et se rapprochent de leur cible en existant sur les réseaux sociaux.

 

En France, nous avons encore du travail, seulement 4% des entreprises françaises disposent d’une page fan Facebook.

50A vous accompagne dans le déploiement de votre stratégie digitale.

Vous pouvez nous contacter via contact@50a.fr pour vous lancer dans le grand bain tout en gardant les pieds sur terre !

Les données évoluent très vite, nous mettrons donc à jour cette vidéo très prochainement avec les chiffres actualisés.

Sources : 

 

Article rédigé par David / @bariou

DIGITAL

50A teste mes bonnes copines

J’ai découvert le site « mes bonnes copines » suite à une période intensive de veille (humm..) dans l’article de Magali Faye sur le site webmarketing.com.

Une fois l’article fini, je me suis empressée d’aller découvrir un énième réseau social… et WOUH ! Pour une fois, un peu d’innovation, d’intrigue face cette plateforme qui permet de se rendre service. Pas de voyeurisme, ni de question d’e-réputation.

Non, mesbonnescopines.com est là pour nous rendre service, à nous les filles. Je me suis donc hâtée de contacter la personne responsable du site, Florence Haxel.

Et zou, elle a répondu illico à mes questions sur ce nouveau réseau social qui a de l’avenir, car il est différent.


Qui compose la team de Mes bonnes copines ?

Moi, Florence Haxel, 34 ans, serial entrepreneuse (déjà une agence de com événementielle artistique depuis 12 ans : La Tribu des Créateurs), 2 bouts de chou de 5 et 2 ans, 1 mari, 1 maison, 1 chien et pas mal de bonnes copines !

Thierry Rousseau, 37 ans, consultant e-business ultra pro et sympa, rencontré grâce à une bonne copine et avec qui je me suis associée dans cette aventure !

Peux tu nous expliquer rapidement le concept ?

« Coups de pouce entre superwomen » est un réseau social d’entraide entre femmes.

Mesbonnescopines.com , c’est une plateforme où l’on partage ses petits et grands talents sous la forme de coups de pouce gracieux autour de toutes les facettes de nos vies de femme : travail, famille, maison, loisirs et engagements. C’est un réseau social fermé auquel on accède en étant marrainée par une bonne copine. En échange d’un coup de pouce rendu, la bonne copine vous remet une de ses bizz (petite bouche rouge du logo) qui vous permet de remercier une autre bonne copine de son coup de pouce !

D’où est venue cette idée ?

De ma propre vie de « jongleuse » du quotidien qui vit 5 vies dans la même journée’ Et d’une paire de rideaux qui traînaient dans mon salon depuis 2 mois par manque de courage de devoir la prendre avec moi pour trouver une couturière pour finaliser un ourlet.

Je me suis dit qu’il était quand même dommage que cette paire de rideaux ne soit toujours pas installée alors qu’il y avait sûrement une bonne copine dans mon quartier qui maîtrisait sa machine à coudre, qui aurait peut-être un peu de temps et qui aurait pu me sauver’ Sans conteste, j’aurais voulu lui faire une bizz pour la remercier et j’aurais pu lui proposer mon petit talent perso, comme de la coacher pour un entretien d’embauche, par exemple !

L’idée de départ était avant tout très pragmatique ! S’appuyer sur la puissance d’internet pour se connecter, se faciliter la vie, se l’enrichir en faisant de belles rencontres et de belles découvertes. Les mots clés sont : efficacité et bon esprit !

Depuis quand le projet est-il lancé ? Comment avez-vous organisé le lancement ?

J’ai eu l’idée en juillet 2011. J’ai passé 6 mois à trouver les fonds nécessaires au développement du site, puis 4 mois de développement et un site en ligne le 15 juin 2012 comme prévu ! Grand challenge !

Nous travaillons le lancement depuis mars 2012 sur le web avec la création d’un blog, du buzz sur facebook, twitter, linked in, viadeo’. Et de plus en plus relais sur des blogs depuis le 15 juin et une grosse campagne de presse en septembre !

Aujourd’hui, nous sommes 1600 femmes sur le réseau et plus de 400 coups de pouce en ligne ! Un bon début !

D’où vient votre baseline ? Qui sont les superwomen ?

Je pense que nous devenons toutes naturellement des « superwomen » du quotidien, de fait !

Quand on doit gérer 1 boulot, des enfants, des sorties avec son chéri, des courses, des vacances, les factures, la nounou, les achats de vêtements des enfants, l’organisation des anniversaires, les travaux de la maison,’ C’est presque normal !

Pourquoi avoir opter pour un réseau social exclusivement pour les filles ? Pour la girl power ?

Pour plusieurs raisons’

*Je crois que la solidarité féminine existe pour de vrai. D’autant plus, une fois que l’on a eu des enfants. On partage un secret unique vraiment vraiment particulier.

*Je crois que les femmes osent plus facilement montrer leurs faiblesses et demander de l’aide. La société ne nous a pas formatées comme les hommes à devoir être les plus forts, les meilleurs, sans faiblesses. Les femmes savent donc profiter de ce type de réseau social pour s’améliorer, avancer.

*Je crois que les femmes manquent de confiance en elles et je voulais les aider à dépasser ça. Se poser la question « Quel est mon talent que je peux proposer aux autres » est un vrai exercice bénéfique ! D’ailleurs, nous avons 90% de propositions de coups de pouce en ligne et seulement 10% de demandes !

*Je voulais que l’on puisse oser faire entrer n’importe qui chez soi. Et n’être qu’entre femmes, ça aide beaucoup pour ça ! Pas de danger à l’horizon’ ;-)

??tes-vous satisfaits de l’avancée du projet pour Mes Bonnes Copines ?

Nous atteignons nos objectifs pour l’instant. En un mois, 1600 femmes sur le réseau, 400 coups de pouce en ligne, plus de 50 coups de pouce déjà réalisés, c’est un bon début !

Mais la vague va vraiment déferler à partir de septembre et l’importante campagne de communication qui est prévue !

Quel avenir envisagez vous ?

Un avenir ambitieux ! Imaginez 1 000 000 de femmes sur ce réseau, quel force, quel pouvoir, quel avancée pour tous les projets perso et professionnels des femmes ce serait !!!!!

 

Vous voulez en savoir plus ?

Retrouvez Florence et ses bonnes copines sur  Facebook , sur  Twitter et bien sur, sur le site !

 

 

Un grand merci à Florence Haxel, qui, même en étant « serial entrepreneuse » a pris le temps de répondre à mes questions, ça c’est du coup de pouce ;)

Et on souhaite une bonne continuation à la teAm de mesbonnescopines.com !

?? savoir : vous pouvez faire partager vos coups de pouce (et en recevoir) en devenant une bonne copine et pour l’être il faut être parrainé.. ou plutôt marrainée !

Si vous êtes intéressée, envoyez-moi votre e-mail à emmanuelle@50a.fr et je ferais de vous une de mes bonnes copines ;)

 

©photos  Thibault Grabherr

Article rédigé par Emmanuelle / @emmanuelle_gg