Browsing Tag

social media

DIGITAL

Portrait-robot du community manager

Le community manager est en charge de créer et fédérer la communauté d’une marque, d’une personne publique, d’une association, ou d’une institution. Il est le garant de son image sur Internet.
Jusqu’à maintenant les social media managers étaient intégrés au service communication, maintenant ils travaillent de plus en plus en tandem avec le service marketing, dans une optique de génération de leads.

QUI SONT LES COMMUNITY MANAGER ?

Sa connaissance fine des réseaux sociaux lui procure souvent un rôle de geek, qualitatif pourtant trop réducteur.

Mais qui sont-ils ? Quel âge ont-ils ? Quelles études ont-ils fait ? C’est à ces questions que nous avons essayé de répondre en dressant leur portrait-robot du social media manager.

Nota Bene : On parle de « Community manager » lorsque c’est un employé d’une entreprise qui est en charge d’animé les réseaux sociaux d’une entreprise. Un « Social media manager » est la personne en agence web qui gère les comptes de différents marques. Leurs missions sont sensiblement les mêmes.

QUELLES SONT LES MISSIONS D’UN COMMUNITY MANAGER ?

Les missions d’un CM sont assez variées. On distingue 3 phases : la préparation, l’opérationnel, l’analyse.

La préparation

  • Définition de la stratégie éditoriale
  • Rédaction des guidelines
  • Définition des KPIs
  • Veille sectorielle et concurrentielle

L’opérationnel

  • Préparation du planning éditorial
  • Rédaction des publications
  • Création des visuels
  • Modération des publications
  • Animation des communautés
  • Gestion de la reputation en ligne

L’analyse

  • Reporting des publications
  • Bilan des actions
  • Ajustement de la stratégie

QUEL TYPE DE CONTRAT A LE COMMUNITY MANAGER ?

Le mythe du CM stagiaire est en partie un mythe, car ils sont en majorité en CDI à 52%. Beaucoup ont des contrats de freelance ou sont en CDD (25%). Certaines entreprises délèguent encore aux stagiaires la lourde mission d’animer et de fédérer une communauté et parfois, de gérer des badbuzz. À leurs risques et périls…

QUELLE EST LA FORMATION DU COMMUNITY MANAGER ?

Il y a quelques années les CM étaient autodidactes. Ils apprenaient et construisaient leur métier au quotidien, depuis, l’exigence des entreprises s’est accrue et est apparu une vraie nécessité d’avoir des personnes formées dans les équipes. Les cursus spécialisés dans le community management ont été développées dans ce but.
Aujourd’hui, même si tous les community managers n’ont pas suivi une formation dédiée à ce métier, ils sont issus de la communication ou du numérique. 83% d’entre eux ont au moins un bac+3, 55% ont un bac+5.

Il Y A T-IL PLUS D’HOMME COMMUNITY MANAGERS ? QUEL ÂGE ONT-ILS ?

Les femmes sont légèrement plus représentées dans la profession (52%). 68% des social media managers ont entre 21 et 30 ans, l’âge médian est de 28 ans. L’île-de-France est la région qui propose le plus d’emploi (37%). Les grandes villes de province sont de plus en plus attractives professionnellement.

QUEL EST LE SALAIRE D’UN COMMUNITY MANAGER ?

L’enquête du Blog du Modérateur datant de 2018 donne un salaire moyen de 28 527 €. Le salaire varie énormément en fonction de la taille de l’entreprise et de sa localisation (Paris, Province).

QUELLES SONT LES QUALITÉS DU COMMUNITY MANAGER ?

Le community manager est la personne en première ligne avec les internautes. Cette position lui impose d’être réactif et diplomate. L’étendue de ses missions, allant de la rédaction de contenu à la production visuelle fait de lui quelqu’un de créatif, organisé et polyvalent. Enfin, il doit être curieux et attentif afin de se tenir informer des différentes évolutions des outils qu’il utilise et des changements pouvant intervenir dans le secteur d’activité des comptes qu’ils gèrent.

QUELS OUTILS DOIT MAITRISER LE COMMUNITY MANAGER ?

La polyvalence du poste impose au CM d’être à l’aise avec différents types d’outils. Les outils de monitoring sont les plus utilisés (Tweetdeck, Hootsuite, Buffer…), tout comme les plateformes de gestion de projet (Trello, Basecamp, Asana). Les outils de conception ne sont pas à négliger, le minimum pour tout CM est de maitriser les bases de Photoshop.

EXTERNALISER LE COMMUNITY MANAGEMENT ?

Chez 50A, nous concevons votre stratégie social média et animons vos communautés et vos ambassadeurs pour favoriser les ventes.
Social selling, e-réputation, social content, sont autant de sujets sur lesquels nous pouvons vous accompagner.

Retrouvez la définition du community manager dans notre glossaire.

Une question sur nos prestations ? Une demande de devis à faire ? Contactez nous, via notre formulaire de contact ou par téléphone 01 40 44 00 65.

COWORKING LAB DIGITAL

MyDataLabs : Quantified Self & Own Your Data

MyDataLabs est une association de loi 1901, partie d’un mouvement émergent spontané de gens intéressés par le Quantified Self et les données personnelles.

 

Un think tank au service de la data

Christophe Ducamp Emmanuel Gadenne, Nicolas Bermond et Thibaut Brousse, qui sont à l’origine du projet, ont pour vocation de réfléchir sur les données personnelles, l’open data et le big data. « Nous voulons rester focus sur la donnée personnelle » explique Christophe, « devenir une sorte de think tank et de change tank ».
L’objectif étant de fédérer, à la fois les gens qui se battent pour imposer des standards, et les gens qui font du lobbying pour imaginer et inventer des nouvelles entreprises et modèles économiques. Tout cela, dans une démarche pédagogique de la donnée personnelle.

 

 

 

 

MyDataLabs : un équilibre entre transparence et vie privée

Christophe aimerait monter un groupe de réflexions en français puisque la matière première est en anglais, pour sensibiliser un public français.
Sujet qui est extrêmement vaste, l’échange de données va devenir un énorme enjeu économique et financier, qui va reposer sur la question du respect de la vie privée.
Ce qui les intéressent est la philosophie peer-to-peer mais aussi de prendre la défense de l’utilisateur. Christophe appuie sur le fait que les quatre géants qui gouvernent Internet (Apple, Google, Facebook et Amazon) font leur marché sur la donnée qui est produite au jour le jour par l’utilisateur, sans que celui-ci en ait la moindre connaissance.

MyDataLabs espère sensibiliser les publics et faire en sorte que ces données circulent au mieux et soient dans l’intérêt de l’utilisateur, tout en trouvant les moyens économiques qui vont avec.

 

 

www.cil.cnrs.fr/

 

 

Et par la suite, il voit en MyDataLabs  » un acteur qui fasse de l’incubation, du lobbying, ainsi que des événements, de l’appel à projet… Nous sommes sur un secteur ou il y a beaucoup de boulot » poursuit-il.

 

MyDataLabs coorganise avec Mobile Monday Paris, un opus dédié à la santé et au bien être, le 22 avril prochain. Nous espérons vous y retrouver !
Pour vous inscrire, c’est ici.

 

MyDataLabs sur Twitter.
Crée par :
Nicolas
Thibaut
Christophe
Emmanuel
Vincent
Rédigé par Alice

Sources des images :
Image 2
Image 3

DIGITAL

50A présente les chiffres clés des médias sociaux en 2012

A l’heure où les réseaux sociaux vont vite .. très vite .. 50A vous propose une mise à jour animée sur les grands chiffres des Médias Sociaux en  2012.

Nous sommes entrés dans une ère sociale et créative, les réseaux sociaux fleurissent comme les roses au printemps. Facebook et ses amis, Twitter et ses followers, Pinterest et ses tableaux, LinkedIn et ses contacts pro, Instagr.am et ses photos, … chaque spécificité mérite qu’on s’y attarde et qu’on lui dédie un espace communautaire.

C’est dans cette optique que nous avons pensé notre Social Motion 2012 :

 

50A Social Motion 2012 from agence 50A on Vimeo.

 

Pour récapituler ces chiffres, commençons par le grand Internet avec ses 2,1 milliards d’utilisateurs dont 476 millions en Europe.

Concentrons-nous maintenant sur la France. 77% des internautes français vont quotidiennement sur les réseaux sociaux .. Autant dire que les réseaux sociaux sont aujourd’hui des places communautaires très convoitées par les entreprises car le monde se tourne beaucoup plus vers Internet et ses réseaux sociaux que vers notre très chère télévision. Nous le savons bien aujourd’hui et les 900 millions d’utilisateurs Facebook ne vont pas nous contredire.

Facebook, parlons-en .. 57% de femmes et autres fans de Justin Bieber contre 43% d’hommes ou amateur de tunning. Cliché … ou presque, Facebook regroupe assez de monde pour que tous les internautes trouvent leur bonheur. La course aux communautés est bel et bien lancée, entreprises et particuliers jouent sur le même terrain de jeu et suivent consciencieusement la philosophie du « jaime ».

Parallèlement à cette progression fulgurante des réseaux sociaux a suivi tout naturellement celle des images. Comme le dit si bien le proverbe : « mieux vaut une belle image qu’une longue publication« . Il n’est donc pas étonnant de recenser 250 M de photos uploadées chaque jour sur Facebook, 300 M sur Flickr et 2 M sur Instagr.am .. de quoi changer son papier peint plusieurs fois par jour (représentation assez imagée je l’avoue).

Mais ce n’est pas pour autant que nos belles communautés d’internautes n’ont plus rien à dire. 600 millions de statuts sont postés chaque jour sur Facebook contre 175 millions de tweets quotidiens sur Twitter ! (oui .. je vous vois venir .. on pourrait aussi en faire un papier peint).

Twitter compte 465 millions de comptes dans le monde dont 8% dont français.

Attendez une seconde … Tiens, savez-vous ce qui se passe en une seconde ?

En une seconde sont créés 11 comptes Twitter, 2 comptes LinkedIn, 8 comptes Google+, et autant de comptes Facebook !

Attendez deux secondes … Tiens, savez-vous ce qui se passe en deux secondes ?

Oui .. j’imagine que vous savez multiplier par deux ;)

Abordons maintenant Google+, nouveau venu dans le monde des réseaux sociaux, lancé en juin 2011 et propulsé par le géant Google. Il comptabilise aujourd’hui 90 millions d’inscrits dont, tenez vous bien, 12% sont français ! (soit plus de 10 millions de membres, en grande partie des hommes : 67%). Google+ n’a pas encore trouvé une place de choix dans le monde des réseaux sociaux, enfant hybride, entre Facebook et Twitter, cachant d’autres secrets qui lui permettront sans doute de tirer son épingle du jeu dans les années à venir.

LinkedIn n’a pas à rougir avec ses 34 millions de membres uniquement en Europe, qui font de lui le 36ème site le plus visité au monde. Cette progression lui a également permis de passer de 500 employés en 2010 à 2116 employés en 2012.

De son côté Viadeo, autre réseau social professionnel rassemble plus de 45 millions d’utilisateurs (75% salariés, 15% entrepreneurs).

Ah, changeons de sujet, nous avons de la visite .. et justement, en parlant de visite, le top 3 des sites les plus visités dans le monde dans l’ordre est sans suspens : Google, Facebook et Youtube. Ce dernier recueille 2 Milliards de vues par jour ! (soit 10% du trafic du net). 

De son côté, Pinterest comptabilise 11 millions de visites par semaine avec plus de 10 millions de membres. Il n’est pas étonnant de voir ce réseau social exploser, lui qui s’appuie principalement sur l’image. Il est intéressant de noter que 1 utilisateur de Facebook sur 5 est inscrit sur Pinterest. Et écoutez bien, ce réseau social génère plus de trafic sur vos sites que Youtube, Google+ et LinkedIn réunis.

Les réseaux sociaux existent aussi au format poche. 350 millions de mobinautes dans le monde ont Facebook et on pouvait compter en 2011 2 milliards de check-in sur Foursquare effectués par ses 20 millions d’utilisateurs (si vous êtes perdu, Foursquare vous dira où vous êtes). De nombreuses connexions existent entre les différents réseaux sociaux comme le partage de données de Foursquare sur Facebook (570 000 par jour).

7.5 millions d’internautes accèdent aux réseaux sociaux via leur mobile et en 2014, les internautes utilisant des smartphones et tablettes seront plus nombreux que les utilisateurs de PC.

72 % des internautes français veulent une relation privilégiée avec les marques sur les réseaux sociaux. C’est pour cette raison que les marques s’humanisent de plus en plus et se rapprochent de leur cible en existant sur les réseaux sociaux.

 

En France, nous avons encore du travail, seulement 4% des entreprises françaises disposent d’une page fan Facebook.

50A vous accompagne dans le déploiement de votre stratégie digitale.

Vous pouvez nous contacter via contact@50a.fr pour vous lancer dans le grand bain tout en gardant les pieds sur terre !

Les données évoluent très vite, nous mettrons donc à jour cette vidéo très prochainement avec les chiffres actualisés.

Sources : 

 

Article rédigé par David / @bariou

COWORKING LAB EVENEMENTIEL

Le coworking créatif : retour sur notre premier atelier Distill’

C’est fait, le premier atelier Distill’ s’est tenu à la distillerie 50A ce mercredi 29 mai.

Proposée par 50A et 1001 idées, cette formation propose aux participants (chef d’entreprise, responsable communication, DRH) de jouer à innover.
De jouer, oui ! Avec des cartes, des fiches, des QR codes…
Aucun des ateliers ne sera identique car le jeu est évolutif et n’aura de cesse de s’agrémenter de nouvelles cartes, de nouveaux personnages, de nouvelles innovations…

 

ateliers créatifs 50A innovation


??chauffement
 créatif

Arrivés à 9h, les participants ont fait un petit échauffement pour préparer le cerveau à innover.
Viennoiseries et jus d’orange étaient à disposition car c’est bien connu, l’innovation ça demande des forces (non, bon…).

 

Les cartes idées

9h30, début de l’atelier
Le maître du jeu fait tirer des idées parmi les cartes « Idées ».
L’un après l’autre, les participants notent de 0 à 5 les innovations tirées et s’exprime sur la note attribuée.

 

Recyclage créatif

Après 7 à 10 idées parcourues et notées, celle recueillant la meilleure note et celle recueillant la plus mauvaise sont conservées pour passer à l’étape suivante du jeu : La mise en situation.
Chaque participant tire une carte « rôle » : maire, enseignant, chef d’entreprise, routier, chien (!)…
Associés par équipe de 2, les participants ont 10 minutes pour proposer une application de l’innovation retenue et l’adapter, la transformer au bénéfice du rôle qu’ils ont endossé : C’est le recyclage créatif.
Après ce délais, chaque équipe présente l’idée qu’elle a confectionné. Les présentations achevées, chaque participant vote individuellement pour l’idée la plus originale/efficace/innovante.

atelier creatif distill 50Aatelier creatif distill 50A

Bientôt, une nouvelle session sera ouverte sur le thème « Du coté de chez soi ».

Consommation collaborative, nouveaux rapports de voisinage, partages… 10 innovations montreront comment des pionniers sont en train de créer de nouveaux emplois et révolutionner les produits et services de la vie quotidienne.

N’hésitez pas à nous contacter pour participer à notre deuxième édition des Ateliers Distill’ feat. 50A & 1001 idées ;)

– « Du côté de chez soi » (consommation collaborative, partages’)
– « Par ici les monnaies » (crowd-founding, monnaie, nouveaux modèles économiques’)

COWORKING LAB EVENEMENTIEL

1001 idées et 50A vous présentent les ateliers Distill’

Le concept est simple : une rencontre entre 1001 idées et 50A et PAF ça fait les ateliers Distill’ !

50A, agence fondamentalement attachée à la pratique du co-working, compte aujourd’hui une dizaine de collaborateurs pour mener à bien le consulting. L’agence se lance une nouvelle fois dans un projet collaboratif sous forme d’ateliers ludiques.

Késako ? 

Distill’ est un dispositif ludique basé sur des idées innovantes repérées au niveau mondial dans tous les domaines d’activité. Le principe du jeu est d’interroger une idée en se positionnant de différentes manières et de voir comment on peut s’en inspirer ou pratiquer le copier-coller intelligent.

Anne-Caroline Paucot est la fondatrice de 1001 idées (ainsi que de dico du futur ), véritable distillerie d’idées novatrices.

Abordant des sujets divers comme la communication, l’immobilier, l’alimentation, la finance, l’écologie ‘ Anne-Caroline explore l’innovation ainsi que l’attitude des individus en fonction des nouvelles technologies (stressique : stress provoqué par les nouvelles technologies ), et va ainsi faire part de ses avis sur différentes idées abordées au cours des ateliers.

Les ateliers Distill’ ont donc pour objectif de réunir des professionnels de la communication, des chefs d’entreprises, des acteurs du digital et de tergiverser de façon ludique sur des sujets qui bercent le monde d’aujourd’hui : la viralité, les réseaux sociaux (évidemment) mais aussi le crowd-founding ou encore les nouveaux modèles économiques…

Les évènements sont au nombre de trois et seront chacun constitués de la découverte de 10 innovations.
Ils auront lieu fin mai et courant juin, et vous pourrez découvrir le résultat de ce co-working en reportage après ces rendez-vous de brainstorming !

Si vous êtes intéressés et acteur actif de la communication (chef d’entreprise, responsable communication, DRH…) n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse contact@50a.fr pour recevoir une invitation !

Les évènements se dérouleront les :

– 30 mai :  « Très net »  (viralité, open-source, co-conception…)

– 13 juin : « Du côté de chez soi »  (consommation collaborative, partages…)

– 27 juin : « Par ici les monnaies » (crowd-founding, monnaie, nouveaux modèles économiques…)