Browsing Tag

design sprint

DIGITAL

La team 50A s’est formée au Design Sprint

Dans l’univers du digital, il est très probable que le mot design sprint vous évoque quelque chose. Utilisé pour accélérer la résolution des problèmes et de créativité dans l’entreprise, le design sprint a pour objectif de répondre aux besoins de la cible rapidement à des coûts raisonnables. 

C’est une idée totalement novatrice qui permet d’imposer aux équipes une contrainte temporelle. Cette contrainte temporaire permet de limiter les incertitudes que peuvent rencontrer les équipes participantes. De cette manière, pas de place au doute ou à la trop grande réflexion. Il faut être immédiatement dans l’action et le prototypage. 

Comme pour toutes méthodes, il est nécessaire de se former pour être performant et appliquer cette méthode lors d’ateliers avec des clients. Avec plus de 16 ans d’expérience passées à accompagner leurs clients dans le domaine du numérique, que retiennent Nicolas, Thibaut et Jérôme associés de l’agence 50A de leur formation au design sprint et de leur animation d’atelier ? 

Pourquoi proposer le design sprint à nos clients ?

On a connu la méthode agile, on a pratiqué le design thinking et finalement on nous a dit que c’est du DESIGN SPRINT Merci GOOGLE ;)

Nicolas Bermond digital druide chez 50A

Une formation qui donne les bases

Thibaut, Directeur des opérations chez 50A a eu l’opportunité de suivre une formation au Design Sprint avec des experts certifiés Google. Cette formation lui a permis d’approfondir et d’enrichir ses connaissances grâce à des travaux collectifs sur des cas concrets et réels. 

“Le design sprint diminue la complexité, et permet de créer de la valeur rapidement.”

Le design sprint s’articule autour de cinq grandes étapes clés. Chacune de ces étapes est constituée de modules qui permettent d’alterner entre sessions de travail collectif et individuel.

Le jour 1 est consacré à la formalisation du challenge ainsi qu’à la compréhension de la problématique. Le jour 2 consiste quant à lui à diverger et décider. Le matin nous attaquons par un benchmark, puis une phase que j’adore le crazy 8’S, il s’agit de trouver et d’expliquer ou dessiner 8 idées en 8 minutes. Ensuite chacun doit formuler une « Big idea » comme on dit en 5 minutes. On attaque ensuite la phase de Design Studio qui permet de formaliser les user flow. Cela permet de comprendre et d’anticiper les comportements des utilisateurs  afin de créer des expériences en accord avec leurs comportements.” Vient ensuite le jour 3 où l’objectif est de prototyper en esquissant les wireframes puis en produisant le prototype statique et l’animer par la suite. Le jour 4 est le jour du test : “Tout d’abord on rédige le protocole de tests, ce qui permet d’ajuster le prototype pour qu’il soit testé”. Enfin le dernier jour, l’objectif est de prioriser : “Dans un premier temps on raconte en cartographiant toutes les étapes qui nous ont permis d’aboutir un prototype. On prépare son pitch et on le restitue au client”. 

Le design sprint est une méthode qui nécessite énormément d’organisation au sein des membres de l’équipe. “Le design sprint est une méthodologie assez décoiffante. Les ingrédients clés sont : intelligence collective et créativité. Le Design Sprint permet de tester sans développer en s’appuyant sur le prototypage pour désigner un produit ou un service rapidement.” Le design sprint est le graal de la customer experience CX.

Grâce à une semaine intense, voici les ingrédients que Thibaut à juger essentiels pour un design sprint efficace : 

“- Les icebreakers qui facilitent chaque matin la cohésion de groupe et permettent une certaine harmonie

– Les facilitateurs qui permettent de produire et de formaliser des idées

– Une acculturation matinale dispensée par un expert chaque jour permet d’ouvrir les chakras

– Un gardien du temps facilitant l’émulsion et donc un rendu. 

– Des règles (voir ci-dessous) puisque pas de liberté sans cadre !” 

En conclusion le design sprint est une méthode qui permet de résoudre un problème de créativité et de répondre aux questions les plus critiques de l’entreprise de manière efficace. Je ne peux que recommander cette méthode à toutes les entreprises ou organisations qui souhaitent innover, créer, mener des projets de design de produits ou de services. D’ailleurs nous nous inspirons de cette méthode pour animer tous nos ateliers avec nos clients.”