DIGITAL TRANSITION NUMERIQUE

Top des tendances digitales de 2019

Les tendances socialmedia

Abonnements réseaux sociaux
Vers une fin des algorithmes ?
Les nanos influenceurs
Vidéos tremplin des réseaux sociaux

#1 Plateformes sociales et abonnements ? 

via GIPHY

 

98% du chiffre d’affaires de Facebook repose sur la publicité ciblée. Un chiffre énorme pour un réseau social. Selon Kantar média « leurs revenus publicitaires devraient atteindre 70 milliards de dollars en 2019». Mais cette bonne nouvelle pour le géant des réseaux sociaux, ne fait pas oublier aux utilisateurs les divers scandales comme les pubs fake news sponsorisées ou encore le scandale de cambridge analytica, menant Zucki à des auditions parlementaires controversées

Facebook doit donc agir afin de ne pas perdre la confiance des utilisateurs et il n’est pas impossible que certains services deviennent payant selon Kantar media « Facebook conduit depuis peu des études de marché pour jauger la faisabilité de cette pratique ».

De nombreux réseaux sociaux ont opté pour les abonnements : une messagerie payante ciblée pour les professionnels chez whatsapp, Youtube et ses abonnements red ainsi que Youtube music.

Twitter expérimenterait aussi des offres d’abonnements, entre sponsoring automatique des statuts les plus performants, et version Premium de Tweetdeck. Linkedin de son côté a depuis plusieurs années adopté les abonnements, en faisant donc une de ses sources principales de revenus.

(Source : L’ADN)


#2 Vers une fin des algorithmes ?

Fake news, contenus peu recommandables, atteintes à la vie privée des utilisateurs. Les algorithmes des réseaux sociaux ont depuis plusieurs années une réputation décroissante. Mais peut-on réellement se passer d’algorithmes ?

Le problème principal de ces derniers est leur manque d’intelligence « humaine ». Les algorithmes ne sont pas capables de saisir à 100% la complexité humaine, et cela crée très souvent des problèmes. Par exemple avec la monétisation Youtube, ou encore la suppression de contenus vidéo ou photos pour de mauvais prétextes.

Des versions non algorithmiques des réseaux sociaux seraient-elles envisageables ? Oui, et elles ont déjà été testées sur plusieurs réseaux sociaux. Twitter à récemment proposé à ses utilisateurs une version sans algorithme, permettant aux utilisateurs de ne pas voir le contenu « mis en avant » dans leurs timeline, de son côté Google avec leurs publicités sans personnalisation promet une utilisation moins invasive et comme dit dans le point numéro 1 cela pourrait se faire en créant des abonnements.

(Source : Libération)

#3 Les nano influenceurs 

Et si l’influence ne se mesurait plus au nombre d’abonnés mais à la sincérité du propos ?

Les budgets du marketing d’influence ont augmenté de 90% depuis 2013. Le marché qui était estimé à 2 milliards de dollars en 2017 pourrait atteindre les 10 milliards d’ici 2020.

Face au boom de l’utilisation d’influenceurs vedettes des réseaux sociaux afin de promouvoir divers produits à un large panel, plus facilement atteignables et moins chers qu’une publicité normale, de nombreuses controverses éclatent, utilisation de faux like, faux followers, arnaques à l’achat. On fait donc face à une crise de confiance de la part des marques et surtout des consommateurs qui sont surexposés à ces campagnes marketing pas toujours très transparentes. Les marques doivent donc trouver de nouveaux moyens d’atteindre de larges audiences, tout en trouvant des influenceurs authentiques pas seulement attirés par l’appât du gain.

Si les marques ont commencé à travailler avec les influenceurs, c’est parce qu’à force de porter des messages marketing édulcorés elles avaient perdu leur crédibilité aux yeux des consommateurs. Mega, macro, micro ou nano… peu importe, ce qui compte c’est que l’influenceur délivre un message authentique et le soit !

L’influenceur doit donc aujourd’hui délivrer un message honnête. Les marketeurs doivent donc choisir des influenceurs qui peuvent s’identifier aux expériences du produit/service tout en étant proche de leur marque.

L’Influenceur ou nano influenceur doit mettre en avant des arguments pour mieux guider les consommateurs dans leurs achats. Mais attention à ne pas leurs mentir, sous peine de perte de confiance totale d’une marque.

(Source : Stratégies)


#4 La vidéo nouveau prisme du socialmedia

Les internautes ont faim de vidéos ! C’est le moins que l’on puisse dire avec plus de 83 minutes par jour de « conso », le chiffre grimpera en 2020 pour atteindre les 92 minutes selon le magazine e-marketer. Pour les marques et surtout les réseaux sociaux, cette forte hausse représente de savoureuses opportunités de capter de plus en plus d’audiences.

Snapchat propose déjà un nouveau format série Snaps Originals. L’app se diversifie donc d’un pas, entre apps de messagerie, photos, réseau social, et désormais producteur de contenu à part entière.

Chez Facebook le déploiement mondial de Facebook Watch continue en 2019, s’opposant frontalement au géant Youtube. Malgré cela l’engagement est en forte baisse selon Kantar media, avec un engagement en baisse de -63%.

De son côté Twitter se focalise encore et toujours sur le live, on se rappelle de la dernière keynote d’apple, ou encore des matchs d’e-sport.

2019 sera définitivement l’heure de la concurrence des plateformes sur leurs nouveaux contenus vidéo. Même si les plateformes sont nombreuses à se tourner vers l’effervescence de la vidéo les podcasts et web radios sont encore peu utilisées par les plateformes sociales.

(source : La Revue du digital)


Pour plus d’informations sur ces tendances vous pouvez jeter un oeil à la vidéo des experts Kantar Media

 

Si les réseaux sociaux sont au coeur des tendances pour 2019, on ne peut pas terminer ce classement sans vous parler des prochaines tendances technologiques !

Pages : 1 2 3 4

You Might Also Like

4 Commentaires

  • Reply
    La transformation numérique - 50A Blog
    5 mars 2019 at 19 h 11 min

    […] et la robotisation de ces nouveaux usages soulèvent de plus en plus souvent des problèmes d’éthique.  Si l’homme réussit à allier humanité et digitalisation cela pourrait devenir le […]

  • Reply
    Plante ta graine 2019
    5 juin 2019 at 16 h 55 min

    […] Les tendances digitales 2019 […]

  • Reply
    Comment organiser un ice breaker réussi ? - 50A BLOG
    20 juin 2019 at 12 h 00 min

    […] Les tendances digitales 2019 […]

  • Reply
    MARION CABROL
    16 août 2019 at 12 h 00 min

    Bonjour l’équipe
    Bravo d’avoir cité le jumeau numérique, qui est une grande tendance à suivre ces prochaines années.

    Nous sommes nous-mêmes une start-up lyonnaise spécialisée dans le jumeau numérique (arskan.com).
    Si vous souhaitez découvrir les applications du digital twin, n’hésitez pas à nous suivre sur notre blog :
    https://arskan.com/les-applications-de-la-3d-pour-la-formation-professionnelle

    ARSKAN

  • Répondre

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.