DIGITAL

Comment optimiser le référencement naturel de son site web en 2023 ?

Retour sur la première journée du #SAS22 organisé par Medinsoft centrée sur l’art de l’analyse sémantique SEO.

analyse mots-clés seo

L’association Medinsoft a organisé en novembre le #SAS22 pour comprendre comment optimiser son référencement naturel en 2022. Pour cela, des experts sont venus nous présenter les différentes techniques.

Le SEO est l’une des sources qui rapporte le plus de leads sur un site. Cependant, il s’agit d’un travail de longue haleine compte tenu de l’algorithme des robots Google qui évoluent très régulièrement. Il est nécessaire de se tenir informé des dernières techniques de SEO.

Comment et pourquoi faire un audit SEO en ligne ?

Avant de définir sa stratégie SEO, un état des lieux de l’existant est primordial. D’où l’importance de réaliser un audit SEO complet. Didier Mayeur et Nicolas Buttafoghi de Kedge Business School, nous ont détaillé la construction d’un audit SEO. Celui-ci doit se diviser en 2 parties : Technique et Contenu.

La partie technique commence par réaliser un benchmark pour identifier les concurrents, leur positionnement et leur notoriété. Les outils pour le réaliser peuvent être Similarweb et Semrush. 

Ce benchmark s’accompagne d’un audit technique :

  • Analyser et lister les erreurs techniques par URL
  • Réaliser un audit de vitesse et temps de chargement du site

La partie contenu de l’audit SEO est sémantique, et permet de comprendre le comportement d’achat ou leads de ses visiteurs. Guillaume Eouzan, fondateur de l’agence Mindfruit, est revenu sur la construction d’un audit sémantique

La méthodologie pour construire un audit sémantique seo passe par la création d’une base de données de requête et de mots clés. Elle se construit à l’aide de plusieurs moyens : 

  • L’analyse des recherches associées sur Google. Le but est d’en tirer l’élément comparatif (la marque, le modèle, la matière d’un produit par exemple) 
  • Récupérer les questions des People Also Ask 
  • Ne pas oublier l’onglet “vidéos” pour en extraire des données intéressantes (test de produit, explication, tuto…)
  • Récupérer tous les title des recherches (à l’aide de l’outil Screaming Frog)

Mais quels outils utiliser pour faire un audit SEO ?

Voici une petite liste d’outils en ligne, permettant la réalisation d’un audit SEO : 

  • Keyword surfer : une extension pour trouver des mots clés 
  • Answer the public : génère une liste d’expression associée à la requête
  • Screaming Frog : crawler de site (ouvrir 1 tableau par concurrent avec sa balise H1 et le Title)
  • Google Keyword Planner : génère des requêtes synonyme
  • Google Analytics > Google Ads > Requêtes de recherche : peut donner des idées d’expression clé
  • SemRush : Keyword magic tool : générateur de mots clés

Une fois la méthodologie pris en compte, il faut identifier l’existant : 

  • Avoir une vision globale du site (grâce à Screaming Frog) et une vue d’ensemble de sa structure, pour créer des cocons sémantiques.
  • Connaître les intentions de recherche grâce à Google Analytics > Search Console > Requête : analyser les requêtes actuelles qui mènent à notre site
  • Connaître le nombre d’expressions lié à un nom de domaine (Semrush), réaliser par la suite un audit de positionnement 

Et maintenant il ne reste plus qu’à mettre tout ça en pratique pour optimiser le référencement naturel d’un site web ! 

L’optimisation SEO, par où commencer ?

La pratique peut commencer par l’optimisation de la SERP, un support multicanal où tous les canaux ont une importance. Guillaume Eouzan, nous explique qu’optimiser les images de son site est aussi important que le reste. Pour cela, l’image doit avoir un nom descriptif et une balise ALT.Sur la page de recherche, une des parties souvent négligée en SEO est le pack local de Google My business, pourtant, la localisation permet d’acquérir de nombreux leads. C’est ce que nous a expliqué Michaël Turcan. Effectivement, outre le fait de remplir les informations principales concernant son entreprise, il est nécessaire de mettre des photos, des vidéos de son entreprise. Plus on multiplie les canaux, meilleur sera le SEO. Solliciter les avis de ses clients est aussi une preuve de notoriété, alors on n’hésite pas, et surtout on répond aux avis en utilisant des mots clés !

Mais comment est-ce qu’on définit ses mots clés ?

Pour cela, il est nécessaire de connaître les intentions et les requêtes de ses internautes. Les comportements des utilisateurs s’évaluent avec leur type de requêtes : la requête informationnelle (générique, très large) qui correspond à la recherche d’information, la requête navigationnelle (prioritaire, exemple type de produit, marque, modèle) qui reflète une évaluation des options, et la requête transactionnelle qui correspond à la prise de décision du client.

Structurer sa stratégie SEO

Plusieurs facteurs rentrent en compte dans la construction d’un site et de sa stratégie SEO :

Facteur de contenu : 

Il est primordial de créer une arborescence en silo avec le détail des niveaux : 

1 : Titre H1 : expression prioritaire de la page

2 : Choix de l’expression clé principale

3 : Expression clé secondaire

Facteur notoriété interne : 

Pour lier les pages entre elles, créer un maillage interne permet d’avoir une double arborescence.

Facteur notoriété externe : 

Afin d’avoir une notoriété, il faut organiser sa stratégie de netlinking qui permet de développer le nombre de liens internes et de backlinks. Ceux-ci doivent être pertinents. Marc Turkesteen de Develink nous a expliqué comment bien organiser sa stratégie de netlinking.

Une stratégie de netlinking peut se faire sans outils, grâce aux annuaires gratuits, l’échange de liens, des opérations de remplissage, des commentaires, des tests produits, des réclamations, des sites locaux régionaux, ses réseaux sociaux, des sites de blogueurs ou encore grâce aux mentions.

La stratégie netlinking sans outils peut s’accompagner de la création d’un PBN ou « Private blog networks ». Cela consiste en la création d’un réseau de sites web qui sont tous destinés à pousser un site principal cible. Grâce aux liens créés, l’objectif est de permettre au site de référence de mieux se positionner dans les moteurs de recherche grâce aux autres sites web interconnectés, en majorité des blogs.

Le netlinking peut aussi se lier avec une stratégie de relations presse.

Un lien optimisé est un lien avec une ancre qui pointe vers une page précise de votre site.

Il est important de mesurer l’impact du netlinking (avec Google Analytics) pour suivre les positions, vues et conversions. Le netlinking s’accompagne de la rédaction d’articles, selon le cocon sémantique prédéfini, afin d’avoir des liens pertinents.

Facteurs techniques : 

Structurer son site est nécessaire : attention à la profondeur de l’arborescence, chaque sous catégorie doit avoir du texte. 

La structure passe aussi par l’adaptation de son site en format mobile. Faire son site responsive mobile grâce à la Search console qui permet de contrôler cette adaptation. 

Pour une bonne structure technique, il est nécessaire de n’indexer que l’indispensable. Ne pas indexer ce qui est inutile pour le robot : 

  • Sitemap
  • Robot TXT
  • Contenu dupliqué

Pour éviter le duplicate content, la balise canonical indique aux robots des moteurs de recherche que la page web est la seule, et qu’il s’agit bien de l’URL canonique à considérer dans un ensemble de pages. 

Pour signaler les pages favorites, il suffit de placer la balise canonical dans la zone <head> du code source de la page désirée. Elle doit se présenter de la façon suivante :<head>
<link rel= »canonical » href= »http://paged’exemple.fr/pageoriginelle.html » />
</head>

Les meilleures pratiques SXO en 2022

Laurent Ammazini de Medinsoft nous a rapidement présenté le SXO, et nous a donné des bonnes pratiques en termes d’UX, puisque rappelons-le, le SXO est une combinaison entre SEO et UX. 

  • Avoir un design adapté
  • Optimiser le temps de chargement. Selon Google, la probabilité qu’un utilisateur quitte un site est de 90 % si le temps de chargement est de 3 à 5 secondes.
  • Rendre son site responsive
  • La navigation doit être fluide, d’où l’importance d’avoir une arborescence calibrée. 
  • L’utilisateur doit trouver l’information rapidement
  • Créer des boutons visibles et des CTA (call to action)
  • Appliquer des contrastes pour une visibilité optimale
  • Le texte doit respecter une logique

Quels sont les outils qui permettent de booster sa stratégie SEO ?

Didier Sampaolo nous a partagé sa boîte à outils indispensable pour optimiser le référencement naturel :

Analyse de trafic : 

  • Google analytics
  • Matomo
  • Plausible
  • Fathom Analytics

À l’aide de ces outils, nous pouvons suivre les performances de son site, d’où viennent les conversions et quelles sont les sources principales de trafic.

Mots clefs :

  • Google Search console
  • Bingo webmaster tools
  • Yandex webmaster 
  • Keyword surfer

Ces outils permettent de suivre combien de fois chaque url a été affichée sur Google.

Savoir quel contenu rédiger : 

  • Google keyword planner 
  • Google trends
  • Keyword magic tool (Semrush)
  • Answer the public 
  • Ubersuggest

En plus de ces outils, surveiller la concurrence pour s’inspirer est aussi une technique à adopter.

Pour déterminer les sujets sur lesquels se placer, ne pas oublier d’utiliser les bases comme les brainstormings, support clients, agents sur le terrain…

Rédiger le contenu : 

  • Your text guru 
  • Seo quantum 
  • Générateurs IA (Jasper)

Structure interne :

  • Screaming Frog 
  • Seolyzer
  • Oncrawl 

Communication backlink : 

  • Réseaux sociaux
  • Contactez les personnes proches de l’entreprise, les fournisseurs, revendeurs 
  • Acheter des liens (privilégier les liens images : prend plus de place)
  • Develink

Optimiser les conversions : 

  • Google Analytics 
  • Hotjar (analyse le mouvement de la souris et du clavier)
  • Google Optimize (fait un rapport des boutons les plus cliqués, avec une analyse des couleurs et des aspects les plus performants) 

Positionnement : 

  • Monitorank 
  • Yooda one

Automatisation et API, quels sont les outils ?

Pour terminer la journée, Paul Sanches nous a parlé d’automatisation de contenu, et d’API. Tout peut être automatisé, et Paul nous a présenté les outils pour le faire. 

L’arborescence : Open IA 

Le contenu : Jasper, Site Dojo, Contenu unique (qui permettent de créer des synonymes)

Les images : DALL-E

L’audio : le plugin Amazon Poly pour transformer du texte en audio 

De cette journée, nous retiendrons :  l’importance de bien connaître ses internautes et de rester modulable selon les tendances du web en effectuant un suivi performance rigoureux !

Nos Derniers Articles

Pas de Commentaire

Répondre

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.